B2B, n°74 Créer sa Web radio - Distributeur de tâches sur le Web - La Côte d'Ivoire adopte le Cloud distribué - Interview de Clarence Rodriguez correspondante en Arabie Saoudite

Taxe Poids lourd : tous les prix vont augmenter


Avec l’entrée en vigueur en France de la taxe poids lourd en juillet 2013, les camions devront payer 8 à 14 centimes/km. On s’attend à une hausse générale des prix. Mais de nouveaux services tâchent de faire avaler la pilule aux transporteurs.

Philippe Duthoit, DG d’Eurotoll. © Eurotoll

A partir du 20 juillet 2013, les poids lourds de plus de 3,5 tonnes devront s’acquitter d’une taxe de 8 à 14 centimes par kilomètre roulé sur un réseau de 15 000 km de routes (hors autoroutes actuellement concédées) réparti sur l’ensemble du territoire. Baptisée Écotaxe, Taxe poids lourd, Écoredevance ou encore Taxe kilométrique, cet impôt correspond à l’application d’une directive européenne qui vise à favoriser le report du fret routier vers le ferroviaire ou le fluvial, financer les infrastructures routières et réduire la pollution de l’air. Le 20 octobre 2011, Ecomouv (Autostrade per l’Italia, SFR, SNCF, Steria, Thales) a été désigné sur appel d’offres de l’État afin d’assurer le rôle de collecteur délégué de cette taxe qui devrait rapporter au trésor public 1,2 milliard d’euros par an en France.

Hausse générale des prix. Une chose est sûre : « Les prix de toutes les marchandises sont susceptibles d’augmenter », commente Philippe Duthoit, DG d’Eurotoll, un des principaux émetteurs de badges en France aux côtés d’AS24, Axxes, DKV Euro Service ou Vialtis. « Bien sûr, cette hausse se ressentira surtout sur les marchandises légères, pas chères, qui occupent un grand volume et viennent de loin. » L’exemple le plus probant, c’est la salade espagnole qu’on achète au supermarché du coin de la rue. « Elle sera plus chère d’à peine quelques centimes. Mais il faut savoir que la hausse du prix du carburant a un impact beaucoup plus fort sur les prix », reprend Philippe Duthoit. « Sur un ordinateur, un tablette tactile ou un flacon de parfum, cela ne se ressentira pas du tout. »

Le badge électronique d’Eurotoll permet de s’acquitter de l’impôt kilométrique de l’écoredevance et télépayer les autoroutes concédées aussi bien en France qu’en Espagne. © Eurotoll

Services induits. Comme pour le carburant, les transporteurs craignent que leurs clients refusent d’accepter la hausse des coûts liée à l’écoredevance. Pour faire passer la pilule, les émetteurs de badges rivalisent alors d’imagination. Ainsi Eurotoll va-t-il dévoiler ces prochains 18 et 19 octobre à Strasbourg une panoplie de services pour les transporteurs : un service Web de calcul des distances faisant ressortir le meilleur trajet par rapport aux kilomètres à parcourir, à la consommation de gazole et à la fiabilité du créneau horaire de livraison. Dans le même esprit, l’émetteur propose d’intégrer le calcul désormais complexe de l’écoredevance et des péages autoroutiers dans les logiciels de gestion d’entreprise de chez Sage.

© Erick Haehnsen

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Facebook

%d blogueurs aiment cette page :