Club des médias, n°68 Rencontres virtuelles - Opérations portuaires - Les enquêteurs du Web - Xenia Fedorova directrice des projets Media chez RT News Channel

Interview du journaliste : « Nous partageons nos news vidéo gratuites avec le monde entier »


Interview de Xenia Fedorova, 30 ans, directrice des projets Media chez RT News Channel, l’équivalent russe de France 24, qui a lancé Freevideo.rt.com, un service en ligne de news vidéo gratuit pour les TV, les radios et les sites Web d’information.

Xenia Fedorova, directrice des projets média de RT Channel. © D.R.

Quel a été votre parcours ? J’ai étudié les relations internationales en Russie et pendant un an à Genève (Suisse). Puis j’ai fait du journalisme en presse écrite. En fait, j’avais déjà démarré dès l’âge de 16 ans grâce à ma mère qui est journaliste. En 2005, lorsque le réseau RT News Channel a été lancé, j’ai eu la chance d’y être embauchée en tant que productrice. Aujourd’hui, je suis directrice des projets Média.

Pouvez-vous nous présenter RT News Channel ? C’est une entreprise russe à vocation non lucrative qui est financée par l’État. C’est vraiment l’équivalent de France 24 ou de NHK au Japon, à savoir une chaîne TV internationale d’information généraliste en continu qui émet en anglais, en arabe et en espagnol. Nous avons 21 bureaux de représentation dans 16 pays. Notamment à Washington, New York, Londres, Paris, Delhi, Bagdad ou Kiev. Notre équipe compte 1 000 personnes, dont 410 journalistes pour la chaîne en langue anglaise, 300 pour la rédaction en langue arabe et 200 pour la chaîne espagnole. A cela s’ajoutent 90 journalistes pour la rédaction basée à Washington. Lorsque j’ai démarré en tant que productrice, je m’occupais des questions internationales au bureau international. Par exemple, j’ai couvert la mort de Slobodan Milosevic [ancien président de la Serbie, inculpé devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, NDLR] ou le G8 de Saint-Petersbourg où j’ai interviewé Condoleezza Rice [secrétaire d’Etat américaine sous l’administration de George W. Bush, NDLR] !

Quel est votre rôle concernant les nouveaux médias ? Je suis responsable du projet  »Freevideo.rt.com » ouvert déjà depuis 2009. Il s’agit d’un des tout premiers services en ligne, sur Internet, qui permet de télécharger gratuitement des vidéos de reportages journalistiques ainsi que nos archives. Avec la chaîne chinoise d’information en continu CCTV, nous sommes l’un des tout premiers acteurs à offrir ce type de service gratuit. Notre idée est simple : nous partageons nos films avec le monde entier. Sur chaque vidéo figure notre logo. En permettant d’exploiter nos vidéos gratuitement, nous faisons la promotion de notre marque.

La newsroom de RT. © RT

Concrètement, comment cela se passe-t-il ? En dehors de notre rubrique Ready to Air, qui propose des vidéo prêtes à diffuser sur les ondes ou sur Internet, nous fournissons des vidéos brutes. En revanche, celles-ci sont accompagnées d’un script, d’informations contextuelles, du Time Code, du nom des personnalités interviewées ou filmées… le tout aussi bien en anglais, arabe, espagnol qu’en russe. Cela permet à un journaliste d’éditer lui-même sa news en rajoutant son propre commentaire. Les journalistes et les producteurs peuvent sélectionner le format vidéo qui les intéresse : HD (mais pas pour toutes les vidéos), SD (dans différentes versions), Broadcast pour la TV, MPEG2 et MPEG4 pour les sites Web. Nous traitons de toutes sortes de sujets (économie, People, sports…), surtout des reportages de terrain mais nous avons aussi des  »magazines ». Nous avons également une rubrique qui s’appelle Stock Video : si vous faîtes un sujet sur Saint-Pétersbourg ou sur la Syrie, vous aurez des images contextuelles à montrer. Il s’agit là d’une source très pratique pour les chaînes TV et les Web TV !

Combien d’abonnés avez-vous ? 12 000 médias dans 185 pays ! Certains d’entre eux utilisent nos vidéos quotidiennement. Par exemple, CNN ainsi qu’une majorité de chaînes TV d’information. Mêmes les radios se servent de nos bandes son. Sans compter les producteurs qui ajoutent leurs commentaires.

La régie de RT. © RT

Cela doit vous coûter très cher… Non, pas vraiment. D’abord, nous ne sommes pas astreints à rechercher la rentabilité, le but étant surtout de promouvoir notre marque. Ensuite, comme les vidéos ont déjà été tournées par nos équipes de reporters, il ne reste plus qu’à les éditer. Au total, il y a 4 éditeurs et 4 interprètes. Finalement, lorsque le logo RT apparaît sur les news de CNN ou les documentaires de la BBC, nous sommes gagnants. Certains clients de l’AP ont même mis un terme à leur abonnement. Du coup, nous ne nous faisons pas que des amis. Mais nous aidons la profession avec des vidéos de qualité et gratuites. Et nous ne distribuons nos contenus que sur Internet car ce n’est pas cher. C’est aussi un moyen pratique pour diffuser facilement des images sur smartphones et tablettes tactiles. Quant à la diffusion satellite, elle reste l’apanage des grands réseaux de chaînes d’information en continu auxquels s’abonnent de grands médias. De notre côté, nous offrons une matière première éditoriale de qualité à de petites structures qui ont des moyens financiers limités. Nous produisons ainsi jusqu’à 120 clips par jour avec une moyenne de 50.

Quels sont vos projets ? Nous sommes en train de tester le Streaming en Live de vidéos qui pourront être diffusées en qualité TV. J’espère que ce système sera prêt avant la fin de l’année.

© Propos recueillis par Erick Haehnsen

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :