n°41, Vie Quotidienne

Transformer l’herbe à éléphant en allume-feu


Considérée comme du chiendent, cette plante constitue une alternative durable au bois employé comme allume-feu.

Dans la jungle des allume-feux, la première version à base d'herbe à éléphant. © Harris

Pas très sain de se faire une flambée de cheminée avec un allume-feu au kérosène. Du coup, les consommateurs avertis lui préfèrent son homologue à base de bois. « Or, cette ressource n’est pas inépuisable », rappelle Florent Coeffec, responsable marketing chez Harris, un fabricant d’allume-feu. Basée à Hillion (Côte d’Armor), cette PME bretonne a concocté une solution alternative à base de miscanthus, appelée aussi herbe à éléphant pour sa capacité à atteindre 3 à 4 m de haut.

Considérée comme un mauvaise herbe, cette plante pousse une fois par an en Bretagne et dans les Pays de la Loire sans herbicide, ni insecticide, ni irrigation. Surtout, elle possède un atome de carbone de plus que le bois. Ce qui lui confère un pouvoir calorifique de 25% supérieur. Pour en tirer parti, Harris a développé et breveté un procédé qui consiste à compresser cette herbe puis à la mélanger à de la cire d’huile de palme. Faisant office de starter, cette dernière bénéficie d’un certificat GreenPalm. Quant au miscanthus, il est fourni par des agriculteurs de la région qui complètent ainsi leurs revenus.

 © Eliane Kan

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :