Club des médias, n°52

Interview du journaliste : « Conceptualiser, dès le départ, le lien entre différents supports média »


Interview du collectif de photoreporters "21 voix pour 2012". Dans le cadre de leur formation professionnelle continue, ils réalisent un projet transmédia sur le thème des "sans voix" en relation avec les élections présidentielles.

Photo : Voici les noms des 21 photoreporters du collectif "21 voix pour 2012". 1) Etienne Maury / Alice Beuvelet / Cyril Badet / Milan Szypura / Sophie Bellavoine / Benjamin Leterrier / Constance Decorde 2) Delphine Bedel / Jacob Khrist / Morgan Fache / Claire Guiraud / Alexandre Peraud / Valérie Baeriswyl / Vincent Poillet 3) Toufik Oulmi / Karin Crona / Benjamin Mathia / Julien Jaulin / Louise Allavoine / Hugo Ribes / Céline Piques

Pouvez-vous préciser la vocation de votre collectif ? Nous sommes les 21 photojournalistes de la promotion 2012 au sein de l’EMI (École des métiers de l’information) à Paris. Nous avons entre 23 et 45 ans et venons d’horizons très différents. Il y a un ancien responsable com’ d’une ONG, d’ex-informaticiens, une ancienne trader… Chacun s’exerçait déjà à la photo depuis des années. Certains ont exposé et remporté des prix. Bien sûr il y a aussi des photojournalistes professionnels. Tout le monde est là pour consolider ses bases en photojournalisme et se perfectionner dans les nouveaux médias.

Qu’entendez-vous par "nouveaux médias" ? Le multimédia, le Webdoc, les nouvelles formes de narration comme les POM (Petites œuvres multimédia), le transmédia…

Comment en êtes-vous venus au projet "21 voix pour 2012" ? Outre les projets personnels, nous devons participer à un projet collectif dans le cadre de la formation. Nous sommes partis d’une réflexion et d’un constat : en avril les Français vont désigner le prochain président de la République. Or 72% des Français estiment que la campagne apporte des réponses assez ou très éloignées de leurs préoccupations, selon un sondage Opinionway-Fiducial réalisé du 16 au 19 décembre 2011 pour La Croix. Nous avons voulu donner un visage et une voix à ces électeurs. 21 photojournalistes se sont réunis dans le cadre d’un projet transmédia.

Vous êtes donc allés interviewer ces Français… Bien sûr, ces 21 personnes ne représentent pas toute la diversité de la population française. Mais chaque "voix" soulève une problématique qui lui est propre : un chercheur parle de la santé ; un prêtre, de la religion en France ; un doctorant en "Logical Economy" traite de la décroissance ; un DRH témoigne de l’Islam en France… Nous avons réalisé un travail d’interview sonore et de prise de vue dans leur quotidien : à la maison, au travail, dans leurs loisirs…

Quels enseignements en retirez-vous ? Ces personnes avaient toutes un immense besoin de s’exprimer Elles se sentent délaissées, trouvent que les politiques ne prennent pas suffisamment en compte leurs attentes. Il y a une vraie coupure entre les politiques et les attentes de ces personnes.

Vous avez parlé de POM, de Transmédia. De quoi s’agit-il ? Le transmédia, c’est l’utilisation combinée sur un même sujet de plusieurs supports média : Print, radio, TV, Web, tablettes, smartphone, campagne d’affichage…. Par exemple, un reportage de 52 mn à la télé va ainsi se retrouver à la radio ou sur le Web en complément d’information sous forme de Web-doc. Il peut aussi faire l’objet d’une publication dans la presse magazine. Et, en parallèle, dans une application smartphone ou tablette. Cela existe depuis longtemps. Ce qui est original, c’est de conceptualiser dès le départ le lien entre les différents supports média sur un même sujet ainsi que la spécificité des traitements en termes d’angle et de contenu dans chaque support. Dans ce contexte, la POM (Petite œuvre multimédia) est une nouvelle forme de narration audiovisuelle linéaire (non interactive) qui est exclusivement basée sur des photos que l’on monte avec un logiciel de montage cinématographique comme Final Cut Pro d’Apple ou Première Pro d’Adobe. On est très loin du diaporama sonore. Car, ici, la narration utilise les effets spéciaux du cinéma avec une démarche créative. Ensuite, le format est court : 1 à 4 minutes. Quant à la réalisation sonore, elle est particulièrement élaborée.

A quel stade d’avancement en êtes-vous ? Pour l’heure, les prises de son et les travaux photographiques ont été réalisés. Nous avons également commencé à monter un magazine couleur de format tabloïd qui fera entre 16 et 20 pages, sous la direction artistique de Mat Jacob du Collectif photographique Tendance Flou. Ce magazine va focaliser sur chaque interviewé et son rapport personnel à la politique. Par exemple, le DRH, qui parlait de l’Islam en France, ne comprend pas pourquoi le ministère de l’Intérieur est en charge de la question des cultes. A côté de cela, nous allons créer, dans les 15 prochains jours, 21 POM, donc une par photojournaliste. Avec la POM, le principe narratif traite un sujet de manière plus globale. Par exemple, après s’être présenté (métier, niveau de salaire, intention de vote), notre DRH parle de sa difficulté à vivre sa religion dans la société française. Ces 21 POM sont réalisées sous la houlette de Wilfried Estève, un intervenant de renom dans les univers du Web-documentaire et du photojournalisme, et sous la direction artistique et éditoriale de Virginie Terrasse du studio de création Hans Lucas.

Allez-vous médiatiser ce travail ? Oui. Nous avons ouvert des comptes Twitter et Facebook. Nous sommes également présents sur la plate-forme de Crowdfunding Kisskissbankbankpour compléter notre financement. Nous cherchons 4.800 euros. Au bout de 11 jours, nous avons levé 1.550 euros. Si nous n’atteignons pas l’objectif, nous n’aurons rien ! Nous avons développé deux partenariats média pour la mise en avant du projet avec le site Youphil etSilicon Maniacs qui dépend de Silicon Sentier. Au final, notre projet va donner naissance à une plate-forme de Web-documentaire qui sera composée des 21 POM et enrichie d’interviews vidéo d’experts (sociologues, politologues…).

© Propos recueillis par Erick Haehnsen

About these ads

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les + partagés

%d bloggers like this: